OPEN DE TOURAINE 2019

28 et 29 septembre 2019

Salle Maria Callas

La Ville-aux-Dames (37)

 

Contact : argonautesclubdepeinture@gmail.com

A l'occasion de ses 30 ans (1989 - 2019),

 

l'ACP organise son Salon de la Figurine d'Art

 

dans le cadre des 590 ans de la présence

 

de JEANNE d'ARC en Touraine.

De Vaucouleurs à Orléans, en 1429 :

Fin février (?), Jeanne et ses six compagnons entrent dans le petit bourg de Sainte-Catherine-de-Fierbois pour probablement se recueillir dans le sanctuaire de sa sainte favorite, sainte Marguerite et l'archange saint Michel, celle qui lui parlait et guidait sa conduite.

Début mars (?), à Chinon, Jeanne est hébergée pendant deux jours "chez une bonne femme, près du château" car Charles VII hésitait à recevoir la Pucelle. Selon Raoul de Gaucourt, Jeanne se présenta à la vue de sa Majesté royale avec humilité et simplicité en déclarant "Très illustre sire dauphin, je suis venue, envoyé par Dieu, pour porter secours à vous et au royaume". Le roi l'ayant vu et entendu, ordonna de la confier à la garde du Maître de son hôtel et logea Jeanne dans une salle de la tour du Coudray.

A Tours, Jeanne séjourna dans la maison de la femme Lapau, épouse de Jean Dupuy, située actuellement rue Paul-Louis-Courier. En avril, selon Jean d'Aulon "Pour la sûreté de son corps, le seigneur roi fit faire à la Pucelle un harnais (armure) ... et lui ordonna certaine quantité de gens d'armes pour la mener et conduire surement ... au lieu d'Orléans". Cette armure couta 100 livres tournois.

L'épée de Fierbois : Le 27 février 1431, au cours de son quatrième interrogatoire public Jeanne raconte "Etant à Tours ou à Chinon, j'envoyai quérir une épée qui était dans l'église de Sainte-Catherine-de-Fierbois, derrière l'autel".

L'étendard "Jhesus Maria" : C'est aussi à Tours que fût "peint et baillé d'étoffes", aux frais du roi, "un grand étendard et un petit pour la Pucelle"

Jeanne quitte Tours le 21 avril pour rejoindre Blois, où étaient rassemblées les troupes royales qui devaient marcher sur Orléans. Le 29 avril, elle entre dans Orléans par la porte de Bourgogne.

Le mercredi 4 mai, les troupes royales se lancèrent à l'assaut de la bastide de Saint-Loup.

Le dimanche 8 mai, les Anglais qui assiégeaient Orléans depuis le 11 octobre 1428, se retirèrent vers Meug-sur-Loire au son de toutes les cloches des églises. La ville fêta sa liberté retrouvée et son héroïne, Jeanne d'Arc, désormais et à jamais, "Pucelle d'Orléans" !

 

Source : "Sur les pas de Jeanne d'Arc en Touraine" par Bernard Briais aux éditions PBCO

CHALLENGE "Jeanne d'Arc"

A l'occasion du Challenge organisé dans le cadre de l'Open de Touraine 2019,

l'ACP propose à la vente un buste "Jeanne d'Arc" au prix de 35 euros.

 

Le buste à l'échelle 1/10, est constitué de quatre pièces à assembler (corps, tête, bras droit, bras gauche) d'un casque, d'une épée et d'un petit étendard avec sa tige en laiton. Toutes les pièces injectées sont en résine de qualité.

 

Sculpture de Fabrice SIMON (Président ARGONAUTES CLUB DE PEINTURE - 37)

Avec l'aimable participation documentaire de Jean-Claude COLRAT (Président LE BRIQUET - 45)

 

Port et Emballage : Ajouter 5 euros pour un buste expédié colissimo simple en France métropolitaine.

Pour toute autre demande, veuillez contacter Philippe par Email : phiphi.bea@gmail.com

 

Merci de faire parvenir votre règlement par chèque à l'ordre de l'ACP à :

Philippe RENEUX

6, rue des Saules

37550 Saint-Avertin

 

Mise en ligne réalisée le 1er septembre 2018 par Christophe.

Clichés photographiques de Fabrice.